Étude de cas / Pourquoi je vote

Pourquoi je vote
Pourquoi je vote
Pourquoi je vote
Pourquoi je vote Contexte

En 2008, le choc est rude lorsque le taux de participation chute à 57 % aux élections générales québécoises. En 2012, les approches publicitaires habituellement utilisées par le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) n’étaient plus suffisantes.

Objectifs

Citoyen Optimum a reçu le mandat d’augmenter la notoriété sur Internet des initiatives du volet jeune du DGEQ (18-35 ans). À ce titre, nous avons élaboré la stratégie numérique de la campagne.


Stratégie

Nous avons positionné le blogue Pourquoi je vote et ses médias sociaux comme outils de dialogue et d’éveil à la démocratie. Un macaron virtuel, disponible sur le blogue, pouvait d’être affiché sur la photo de profil Facebook ou Twitter des utilisateurs du site Web. Pour se rapprocher du jeune public, Citoyen Optimum a recensé les blogueurs influents et sollicité la participation de quatre d’entre eux à des capsules vidéo sur l’importance du vote. Nous avons rédigé des articles de blogue sur des thèmes en lien avec la démocratie. La gestion de communauté a été un élément clé de la campagne, le DGEQ répondant aux questions des citoyens non seulement sur ses propres plateformes, mais sur d’autres également.


Résultats

La campagne a reçu une excellente visibilité sur le Web. Le volet jeune de la campagne Web a été d’ailleurs été repris par les médias télévisés. Les commentaires des internautes ont été très positifs, et les quatre vidéos publiées en complément de la publicité ont permis de gagner l’intérêt des gens d’influence sur le Web afin d’assurer leur couverture de la campagne. En ce qui concerne l'évaluation quantitative, les statistiques ont dépassé les attentes.

Cette campagne a reçu deux prix :

PR Daily’s 2013 social media awards
Catégorie : Meilleure utilisation des médias sociaux pour les affaires publiques

Prix Or 2013 | Prix d’excellence
Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP)
Catégorie : Excellence stratégique, Communications électroniques et interactives